nathaliesevigny.com/detox
Détox, Naturopathie

Pourquoi tout le monde ne peut pas faire une détox? 

Le printemps est là, et en naturopathie, c’est la saison idéale pour pratiquer une détox. C’est l’heure d’évacuer les toxines emmagasinées pendant l’hiver  et de se nettoyer en vue d’une période de renaissance (comme la nature). Or, la détox n’est pas un acte anodin. Alors, je vous explique pourquoi tout le monde ne peut pas faire une détox. Mais avant, voici quelques explications « techniques » de comment votre corps élimine tous ses déchets !

L’hygiène émonctorielle

C’est par l’intermédiaire des émonctoires que votre corps va éliminer les déchets qui l’encombrent. C’est donc pour cela qu’en Naturopathie, nous procédons au printemps et à l’automne à une detox.

Nous disposons de 3 types d’émonctoires :

1. Les 5 principaux organes d’éliminations : le foie, les intestins, les reins, la peau et les poumons. La femme possède un 6ème émonctoire : l’utérus.

2. Les émonctoires secondaires : glandes salivaires, glandes lacrymales et muqueuses ORL.

3. Les émonctoires pathologiques : ce sont des ouvertures (ulcères variqueux, saignements, plaies, boutons et kystes) que le corps crée pour éliminer les toxines.

L’organe clef de la detoxification, le foie, participe également au fonctionnement du système immunitaire et à la fabrication de certaines hormones. Ainsi, s’il est encombré par des toxines, il n’aura plus assez de ressources pour assurer son fonctionnement.

En fonction du rythme de vie, il est conseillé de faire une à deux cures de détox par an afin d’éviter l’accumulation des toxines. 

Il existe 6 types de déchets que l’on travaille en protocole d’hygiène émonctorielle, à savoir:

1. L’eau : elle peut être éliminée par l’urine, la sueur, la vapeur d’eau et les selles. Ce n’est pas vraiment un déchet mais le support d’élimination des substances hydrophiles.

2. Les gaz : éliminés par les poumons, ils peuvent donner mauvaise haleine.

3. Les déchets alimentaires : éliminés par les intestins.

4. Les colles : substances grasses et collantes éliminés par le foie, la peau, les poumons et les intestins. Les principales sources sont les glucides (surtout raffinés), les lipides (saturés) et les produits laitiers.

5. Les substances acides : éliminées par les reins, les poumons et la peau (transpiration). Elles peuvent provenir d’un excès de consommation de protéines animales, d’aliments acides, de légumineuses, de céréales raffinées, d’une mauvaise digestion du gluten et des laitages.

6. Les cristaux : ils résultent de l’acidose chronique et seront excrétés par les reins et la peau.

Maintenant que vous comprenez comment notre corps élimine ses déchets, je vous dresse un portrait d’une détox. Garder bien à l’esprit que l’objectif d’une détox est de renforcer votre organisme et non pas de le fragiliser ou le déstabiliser et, c’est donc pourquoi, elle n’est pas conseillée à tous ! Explications …

nathaliesevigny.com/detox

 

1) Énergie Vitale

L’énergie vitale est ce qui anime votre corps et qui lui permet de lutter contre les maladies, les désagréments ou la fatigue. Plus votre énergie vitale est grande, plus vous êtes en forme. Plus elle est faible, plus vous êtes fatigué ou souvent malade. L’énergie vitale, aussi appelée vitalité ou force vitale.

Dans la détox, l’énergie vitale permet au corps de mener à bien le processus de nettoyage des toxines, tout en gardant une certaine forme. Si vous faites une détox alors que votre vitalité est faible :
– votre organisme aura du mal à se désintoxiquer
– vous risquez de vous affaiblir et de tomber malade
– vous serez fatigué

Il vaut donc mieux éviter de faire une détox si vous n’êtes pas au top de votre forme ! Si vous souffrez d’une pathologie spécifique, j’en parle au point n°4 !

2) Crise curative

La crise curative est un phénomène naturel qui a lieu durant la première moitié de la détox. Le principe ? Les symptômes que vous cherchez à éliminer réapparaissent de façon plus prononcée pour finalement disparaître par la suite.

Par exemple, lors de ma dernière détox, peu après le début de la cure, j’ai souffert pendant 2 jours de nausées et de maux de tête. Quelques boutons sont également apparus sur mon visage. Ce sont les symptômes typiques d’un foie en mauvaise santé. J’étais en fait en crise curative : les toxines sont relâchées dans le corps pour être éliminées. Après cette mauvaise période passée, je me sentais en plein de forme !!

Si cela fait longtemps que vous n’avez pas fait de détox, que vous n’en avez jamais fait ou que l’organe que vous voulez détoxiquer est très intoxiqué, vous vous exposez à une crise curative qui peut être « violente ». Il faut donc y être préparée et peut-être réaliser la détox de façon encadrée (stage, accompagnement naturopathique,…) ou attendre d’être en vacances pour vous reposer.

3) Détox & Repos

À ce propos, il est d’ailleurs très important de prendre soin de votre corps durant la détox. Votre organisme est soumis à un grand travail de nettoyage. Il faut donc éviter de le fatiguer davantage. Pour cela, il est essentiel :
– de se reposer et d’avoir un sommeil de qualité (le corps se régénère pendant la nuit).
– de manger légèrement (limiter les grands repas, la viande, les produits laitiers, les mauvais gras, le sucre).
– d’éviter les activités sportives intenses, en pratiquant plutôt une activité physique douce (marche, yoga, pilates,…).

Si vous  ne pouvez pas mettre en place ces critères pour une raison quelconque (activité professionnelle, emploi du temps personnel,…), il vaut mieux éviter de vous lancer dans une détox !

4) Femmes enceintes & pathologies spécifiques

Enfin, il y a une partie de la population pour qui la détox doit être proscrite. Ce sont les femmes enceintes, allaitantes ou les personnes souffrant d’une pathologies spécifiques (cancer,etc…).

Pour ces personnes, la détox pure et dure est à oublier, car elle expose le corps à un certain épuisement. Elle doit plutôt être envisagée comme l’adoption d’une alimentation saine & équilibrée : fruits et légumes frais, viandes blanches, poissons, plats cuisinés à la maison (en limitant les produits transformés et sucrés, les mauvaises graisses, les produits laitiers de vache, etc.).

Belle détox à vous !?

L’article vous a plu ? Partagez-le !

Attention : Les conseils prodigués dans cet article ne vous dispensent pas de consulter un(e) naturopathe ou votre médecin de famille ou généraliste.

Vous aimeriez peut-être...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.